VIRUS

Carte mentale

élargissez votre recherche dans Universalis

Le terme ??virus?? signifie poison en latin?; la notion est donc ancienne. Mais elle est restée sans contenu précis jusqu'à Pasteur. C'est avec la découverte d'agents à l'origine des infections, et l'observation au microscope des bactéries et des protozoaires, que l'on a pu envisager, par extension, que les maladies virales, définies alors comme infections non bactériennes et non parasitaires, étaient dues à des agents microbiens à identifier, les virus. Lorsque Pasteur parlait à juste titre du virus de la rage, par exemple, il ne désignait encore par là que le seul fait observable à l'époque?: les effets pathologiques sur les organismes qu'exer?aient des agents encore invisibles.

C'est grace à la microscopie électronique, con?ue en 1938 et développée après la guerre, que l'observation des agents viraux est devenue possible (techniques d'ombrage?: Williams et Wyckoff, 1945?; contraste négatif?: Brenner et Horne, 1959). Leur étude directe ayant ainsi pu débuter dans les années 1950, le terme ??virions?? a alors été introduit par André Lwoff pour désigner les particules virales et les distinguer de leurs effets pathologiques. Simultanément, les techniques d'implantation virale sur cultures cellulaires ont été améliorées, ce qui a notamment permis le développement de vaccins antiviraux.

à partir des années 1970, l'étude des virus a largement bénéficié de l'essor de la biologie moléculaire, développée notamment dans le cadre de programmes gouvernementaux américains contre le cancer qui, s'ils ont échoué sur l'objectif thérapeutique, ont permis des découvertes importantes en virologie fondamentale, par exemple celle des oncogènes viraux, en même temps qu'ils ont défini la forme institutionnelle imposante qui est devenue la norme pour la recherche en biologie. Enfin, depuis le début des années 1980, marquées par l'apparition du [...]


1? 2? 3? 4? 5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 13?pages



Médias de l’article

Virus

Virus
Crédits?: Planeta Actimedia S.A.? Encyclop?dia Universalis France pour la version fran?aise.

vidéo

Virion VIH

Virion VIH
Crédits?: Encyclop?dia Universalis France

dessin

Virus herpétique

Virus herpétique
Crédits?: G W Willis, Md/ Getty Images

photographie





écrit par :

Classification


Autres références

?? VIRUS ?? est également traité dans?:

VIRUS ET VIROLOGIE - (repères chronologiques)

  • écrit par?
  • Didier LAVERGNE
  • ?? 458 mots

1883 Louis Pasteur cultive le virus rabique dans le tissu nerveux du lapin. Le terme virus n’a alors pas de sens précis et désigne tout agent pathogène.1892 Dimitri Ivanovski démontre que, contrairement aux bactéries, un virus […] Lire la suite

ADÉNOVIRUS

  • écrit par?
  • Fran?ois DENIS
  • ?? 2?397 mots
  • ?? 1 média

Ces virus, découverts en 1953 par W. P.?Rowe, avaient été initialement isolés à partir de tissus adéno?diens (amygdales), d'où le nom d'adénovirus. Même si les adénovirus constituent des modèles d'étude de transformation cellulaire et de cancérisation chez les rongeurs, ils ne peuvent à ce jour être incriminés pour aucun cancer chez l'homme. Mais ces virus occupent une place importante en patholo […] Lire la suite

ALIMENTATION (Aliments) - Risques alimentaires

  • écrit par?
  • Jean-Pierre RUASSE
  • ?? 4?747 mots

Dans le chapitre ??Les contaminations biologiques?? ?: […] Rappelons tout d'abord le cas de germes parasitaires?: ascaris, ténias, douves, trichines dont la présence dans certains aliments nécessite un dépistage préventif systématique. Quant aux éléments microbiens et viraux, ils peuvent rendre l'aliment dangereux par trois mécanismes essentiels?: la prolifération, la toxinogenèse et l'induction toxique. […] Lire la suite

ARBOVIRUS

  • écrit par?
  • Claude HANNOUN,?
  • Jean-Fran?ois SALUZZO
  • ?? 1?865 mots
  • ?? 1 média

L'expression anglaise ??Arthropodborne virus?? (qui signifie virus véhiculé par les Arthropodes) a été simplifiée en ??arbovirus??, terme consacré par le congrès de microbiologie de Montréal en 1966. Il s'applique à plus de 400?virus dont certains sont connus depuis fort longtemps (le virus de la fièvre jaune est le premier virus isolé d'une maladie humaine, en 1903), mais beaucoup d'autres ont ét […] Lire la suite

ASTHME

  • écrit par?
  • Philippe GODARD,?
  • Fran?ois-Bernard MICHEL
  • ?? 5?848 mots
  • ?? 2 médias

Dans le chapitre ??Virus et asthme?? ?: […] La responsabilité des virus dans les exacerbations est désormais bien établie, chez l’enfant et chez l’adulte. Chez le nourrisson, bien des bronchites sifflantes sont d'origine virale et évoluent par la suite vers un asthme authentique et durable. Les virus responsables d’exacerbation sont les rhinovirus (dans 48 p.?100 des cas), le virus respiratoire syncitial (18 p.?100, d'où le lien souvent é […] Lire la suite

AUJESKY MALADIE D'

  • écrit par?
  • Jacqueline VIRAT
  • ?? 404 mots

Maladie contagieuse, inoculable, la maladie d'Aujesky est due à un virus spécifique qui affecte la plupart des animaux domestiques et quelques animaux sauvages. Sa transmission à l'homme est exceptionnelle. Elle a été décrite par Aujesky en 1902. On la trouve en Europe et en Amérique, avec des territoires préférentiels comme l'Europe de l'Est?; de rares cas ont été signalés en Afrique et en Asie. […] Lire la suite

AUTOASSEMBLAGE VIRAL

  • écrit par?
  • Léon HIRTH
  • ?? 901 mots

Les virus les plus simples sont généralement constitués par une molécule d'acide nucléique protégée par des sous-unités protéiques. La particule virale ainsi constituée est dite nucléocapside . Les sous-unités qui composent la capside protéique peuvent s'arranger autour de l'acide nucléique selon une symétrie cubique ou hélico?dale. Il arrive que les divers éléments d'une même particule virale (ou […] Lire la suite

AZIDOTHYMIDINE (AZT)

  • écrit par?
  • Gabriel GACHELIN
  • ?? 418 mots

La molécule appelée zidovudine –?appellation pharmaceutique de l’azidothymidine, abrégée en AZT?– est le premier médicament doté d’une certaine efficacité contre le VIH, le virus responsable du sida. Cet analogue d’un composant de l’ADN, la thymidine, bloque en effet l’enzyme qui permet la multiplication du virus dans une cellule infectée. La molécule et ses propriétés antivirales étaient connues […] Lire la suite

BACTÉRIOPHAGES ou PHAGES

  • écrit par?
  • Jean-Fran?ois VIEU
  • ?? 3?527 mots
  • ?? 1 média

Les bactériophages, découverts par F. W.?Twort (1915), puis redécouverts par F.?d'Hérelle (1917), qui leur donna ce nom, sont des virus pathogènes pour les bactéries?; possédant les caractéristiques générales des virus, ils provoquent la destruction ou lyse des cultures microbiennes et déterminent une véritable ??maladie contagieuse des bactéries?? indéfiniment transmissible de culture microbien […] Lire la suite

BALTIMORE DAVID (1938- )

  • écrit par?
  • Universalis
  • ?? 676 mots

Virologue américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1975 (conjointement à Howard M. Temin et Renato Dulbecco) pour l'exploration des interactions entre les virus oncogènes et le matériel génétique des cellules. Les travaux de ces trois chercheurs ont contribué à la compréhension du r?le des virus dans le développement du cancer. En travaillant indépendamment, David Baltimore et Howard T […] Lire la suite

BARRÉ-SINOUSSI FRANÇOISE (1947- )

  • écrit par?
  • Jean-Yves NAU
  • ?? 1?065 mots

Virologue fran?aise, lauréate du prix Nobel de physiologie ou médecine 2008 (avec Luc Montagnier) pour avoir, en 1983, étroitement participé aux recherches ayant permis d'identifier le virus de l'immunodéficience humaine (VIH). Elle est la première Fran?aise à recevoir cette prestigieuse distinction. Ce Nobel a également récompensé l'Allemand Harald Zur Hausen, qui a montré la responsabilité de p […] Lire la suite

BIOLOGIE - La biologie moléculaire

  • écrit par?
  • Gabriel GACHELIN
  • ?? 7?385 mots
  • ?? 11 médias

Dans le chapitre ??L'apport des petits génomes bactériens et viraux?? ?: […] Tous ces génomes sont compacts et en général sans séquences dépourvues de capacité de codage ou de régulation. Ils contiennent au mieux quelques milliers de gènes. L'analyse comparée des génomes permet de définir ce qui, dans une espèce bactérienne, est à l'origine de variants de virulence observés au cours des études épidémiologiques. Elle permet d'établir les différences entre espèces ou varian […] Lire la suite

BLUMBERG BARUCH (1925-2011)

  • écrit par?
  • Universalis
  • ?? 412 mots

Médecin et chercheur américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1976 (conjointement à Carleton Gajdusek) pour ses travaux sur les origines et la propagation des maladies virales. Sa découverte d'un antigène provoquant une réponse immunitaire contre le virus de l'hépatite?B a permis à d'autres chercheurs de développer un vaccin efficace contre cette maladie. Baruch Samuel Blumberg est né l […] Lire la suite

CANCER - Cancer et santé publique

  • écrit par?
  • Maurice TUBIANA
  • ?? 14?709 mots
  • ?? 8 médias

Dans le chapitre ??Les enquêtes étiologiques?? ?: […] Au début du xx e ?siècle, on avait observé de nombreux cas de cancer de la vessie chez les ouvriers d'usines chimiques fabriquant certains colorants, ainsi que des leucémies et des cancers de la peau chez les pionniers de la radiologie. C'était la preuve que, chez l'homme comme chez l'animal, des agents chimiques ou physiques peuvent provoquer des cancers, mais ces observations restaient anecdoti […] Lire la suite

CANCER - Cancers et virus

  • écrit par?
  • Sophie ALAIN,?
  • Fran?ois DENIS,?
  • Sylvie ROGEZ
  • ?? 5?646 mots
  • ?? 6 médias

Le r?le joué par certains virus dans la genèse de cancers humains et l'existence de virus oncogènes (du grec onkos , grosseur, tumeur) est certainement encore sous-estimé. Cela tient au fait que les virus oncogènes appartiennent à des familles diverses (peut-être pas encore toutes recensées) et que les mécanismes par lesquels ils interviennent dans la formation des tumeurs sont très complexes. […] Lire la suite

CELLULE - L'organisation

  • écrit par?
  • Pierre FAVARD
  • ?? 11?007 mots
  • ?? 10 médias

Dans le chapitre ??Modifications de l'information?? ?: […] L'information d'une cellule peut être modifiée de diverses fa?ons?: changement de la séquence nucléotidique des gènes, introduction d'informations nouvelles gardant leur autonomie de réplication, réarrangement de l'information par échange ou addition de gènes d'origines variées, réarrangement par déplacement de gènes d'un site à un autre (fig.?8a) (fig.?8a). Ces changements ou mutations se tran […] Lire la suite

CHF-C VIRUS

  • écrit par?
  • Pierre SUREAU
  • ?? 258 mots

Le sigle CHF-C désigne les virus responsables de la fièvre hémorragique de Crimée ( Crimean Haemorrhagic Fever ?: CHF) et d'infections observées en Afrique (virus Congo?: C). Le virus Congo a été isolé pour la première fois du sang d'un enfant africain en 1956 par G. Courtois au Congo belge (aujourd'hui République démocratique du Congo). Il a été retrouvé ensuite chez l'homme, divers animaux domes […] Lire la suite

CHIKUNGUNYA

  • écrit par?
  • Gabriel GACHELIN
  • ?? 2?199 mots
  • ?? 2 médias

Dans le chapitre ??Le virus chikungunya?? ?: […] Le CHIKV appartient à la famille des Togaviridae, un terme construit à partir de la toge romaine, toga , pour décrire l’aspect drapé de leur enveloppe . Son matériel génétique est constitué d’un ARN à un seul brin, thermosensible, long de 15 000 nucléotides environ. La multiplication du génome viral dans la cellule n’est pas rigoureusement exacte, une propriété fréquente des virus à ARN, ce qui s […] Lire la suite

CLAVELÉE

  • écrit par?
  • Jean-Louis JOUBERT
  • ?? 337 mots

Maladie infectieuse, virulente, inoculable, contagieuse, la clavelée ou sheep-pox (poxvirose ou variole du mouton) est spéciale aux ovins et non transmissible à l'homme. Elle est due à un poxvirus spécifique (sous-genre C), ectodermotrope et de contagion directe (cro?tes cutanées ou claveau), du groupe des virus vaccino-varioliques, mais différent du virus de la variole de la chèvre ( goat-pox ). […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

26-27 novembre 2018 ? Chine ? Annonce de la première naissance de bébés génétiquement modifiés.

Le?26, le chercheur en biotechnologie He Jiankui, de la Southern University of Science and Technology (SUSTech) de Shenzhen, annonce à l’agence Associated Press la naissance, à l’issue d’une fécondation in vitro, de jumelles dont le génome a été modifié de fa?on à résister au virus du VIH?[...]?Lire la suite

12 mai - 27 juin 2017 ? Cyberattaque massive par un logiciel ran?onneur.

Le 12, quelque cent cinquante pays sont frappés par une cyberattaque sans précédent. Un virus informatique baptisé ??WannaCry?? chiffre les données des disques durs et exige le paiement d’une ran?on de 300?dollars pour les déverrouiller. Le National Health Service britannique est notamment touché?[...]?Lire la suite

1er-5 février 2016 ? Propagation d’une épidémie due au virus Zika.

Le 1er, l’Organisation mondiale de la santé déclare que le virus Zika constitue ??une urgence de santé publique de portée internationale??. Le virus transmis par les moustiques est responsable de cas de microcéphalie chez les f?tus des femmes enceintes infectées. L’épidémie?[...]?Lire la suite

2-25 septembre 2014 ? Afrique de l'Ouest ? Mobilisation internationale contre le virus Ebola.

Le 2, la présidente de l'O.N.G. Médecins sans frontières Joanne Liu dénonce devant l'Assemblée générale des Nations unies une ? coalition mondiale de l'inaction ? face à la propagation du virus Ebola. L'O.N.G., très présente sur le terrain, critique le retard de la prise en compte de ce fléau?[...]?Lire la suite

8-28 ao?t 2014 ? Afrique de l'Ouest ? Aggravation de l'épidémie de fièvre Ebola.

Le 8, l'O.M.S. décrète que la lutte contre l'épidémie de fièvre hémorragique causée par le virus Ebola, qui sévit en Afrique de l'Ouest depuis le mois de mars, constitue une ? urgence de santé publique de portée internationale ? appelant ? une réponse internationale coordonnée ?. Les quatre pays?[...]?Lire la suite

2-3 juillet 2014 ? Afrique de l'Ouest ? épidémie de fièvre Ebola.

quatre cent quarante-cinq sont décédées, en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone. Il n'existe ni vaccin ni traitement contre ce virus très contagieux. L'épidémie, la plus forte enregistrée depuis la découverte du virus en 1976, continue de progresser: on compte près de sept cents morts à la fin du mois. ?[...]?Lire la suite

4 janvier 2010 ? France ? Bilan mitigé de la campagne de vaccination contre la grippe?A.

Le gouvernement annonce qu'il renonce à l'achat de 50 des 94 millions de doses de vaccins contre le virus H1N1, vecteur de la grippe A, commandés à quatre laboratoires pharmaceutiques en juillet 2009. Dans le même temps, il tente de revendre une partie des stocks de vaccins inutilisés. En juin?[...]?Lire la suite

12 novembre - 8 décembre 2009 ? France ? Campagne de vaccination contre la grippe?A.

jeunes (de 24 mois à 10 ans) avec un vaccin sans adjuvant. En outre, la plus grande affluence oblige l'état à allonger les horaires d'ouverture des centres. Le 1er décembre, d'après les chiffres du ministère de la Santé, quatre-vingt-douze décès liés au virus A (H1N1) ont?[...]?Lire la suite

24-29 avril 2009 ? Amérique ? épidémie due à un nouveau virus grippal.

Le 24, l'Organisation mondiale de la santé (O.M.S.) se met en état d'alerte en raison de l'apparition, les jours précédents, de foyers d'infection au Mexique et aux états-Unis par un virus de grippe jusque-là inconnu. Les écoles, l'administration, les lieux publics et nombre d'entreprises?[...]?Lire la suite

Pour citer l’article

Vincent?BARGOIN, ??VIRUS??, Encyclop?dia Universalis [en ligne], consulté le 05 mai 2020. URL?: http://www.bonoaldea.com/encyclopedie/virus/

91大香伊在人线免费-大香蕉在线视频观看-大香伊蕉国产