DIBANGO MANU (1933-2020)

Carte mentale

élargissez votre recherche dans Universalis

Du jazz à l’afro-jazz

Emmanuel N'Djoké Dibango, dit Manu Dibango, na?t le 12?décembre 1933 à Douala, ville portuaire du Cameroun, d’une mère couturière et d’un père fonctionnaire. En 1949, son père l’envoie poursuivre sa scolarité en France. Une famille d’accueil le re?oit à Saint-Calais, dans la Sarthe. Dans les bagages du jeune homme, trois kilos de café paieront à ses h?tes son premier mois de pension. Cette anecdote lui inspirera le titre d’une autobiographie, écrite en collaboration avec Danielle Rouard, Trois kilos de café, parue en 1989 (une seconde para?tra en 2013, Balade en saxo, dans les coulisses de ma vie, rédigée avec l’écrivain Gaston Kelman).

Manu Dibango découvre le jazz à l’adolescence, au contact de Francis Bebey, un compatriote rencontré en colonie de vacances. Ils créent ensemble un trio dans lequel Dibango joue de la mandoline et du piano. Le saxophone alto arrive dans sa vie au début des années?1950, alors qu’il prépare le baccalauréat de philosophie à Reims, tout en profitant des vacances scolaires pour se rendre dans les clubs de jazz parisiens. Lorsque son père lui coupe les vivres, apprenant son échec au baccalauréat, il part pour Bruxelles où il se produit dans plusieurs clubs, accompagne Gilbert Bécaud lors de sa tournée en Belgique, avant de prendre la direction de l’orchestre d’une bo?te de nuit bruxelloise alors en vogue, Les Anges noirs. L’un des ténors de la rumba congolaise, Joseph Kabasélé, dit Grand Kallé (1930-1983), père d’??Indépendance cha cha??, l’hymne des indépendances africaines, s’y rend un soir de l’année?1960 et remarque la prestation du saxophoniste. Il l’engage dans son orchestre, l’African Jazz, et le ramène pour un temps en Afrique. Le jazz de Dibango se nourrit alors des musiques africaines traditionnelles et modernes. Avec sa femme Coco, rencontrée à Bruxelles, le musicien s’installe un temps à Léopoldville (aujourd'hui Kinshasa) où il ouvre son propre club, le Tam-Tam. En 1962, il commen [...]


1? 2? 3? 4? 5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2?pages

écrit par :

Classification

Autres références

?? DIBANGO MANU (1933-2020) ?? est également traité dans?:

Soul Makossa, DIBANGO (Manu)

  • écrit par?
  • Eugène LLEDO
  • ?? 533 mots

Dans les années?1950, le saxophoniste, pianiste et compositeur Manu Dibango (de son vrai nom Emmanuel N'Djoké Dibango) effectue des tournées au sein de diverses formations en Afrique et en Europe (il joue à Saint-Germain-des-Prés, en Belgique...). Il appartient, de 1956 à 1961, à l'African Jazz de Joseph Kabasélé. à Paris, dans les années?1960, il comme […] Lire la suite

Pour citer l’article

Patrick?LABESSE, ??DIBANGO MANU - (1933-2020)??, Encyclop?dia Universalis [en ligne], consulté le 28 septembre 2020. URL?: http://www.bonoaldea.com/encyclopedie/manu-dibango/

91大香伊在人线免费-大香蕉在线视频观看-大香伊蕉国产