SPINOZA BARUCH (1632-1677)

Carte mentale

élargissez votre recherche dans Universalis

Le spinozisme passe ordinairement pour être la philosophie même de la totalité, de la nécessité et de l'éternité. Mais comme ces concepts, destinés à définir l'être de la Substance, ou Nature, sont saisis et posés par la seule raison, en même temps que leurs implications sont déployées selon la plus rigoureuse, la plus ??mathématique?? et la plus abstraite des nécessités, le spinozisme se donne à la limite comme le plus parfait modèle du ??système philosophique??, sinon même comme le système.

Cette approche n'est pas sans danger?: dans le temps même, en effet, qu'on pose le système, on en pose la caducité puisqu'en général on rapporte uniquement le spinozisme à l'effort de la philosophie rationnelle et dogmatique pour constituer, au xviie siècle, un système du monde et de Dieu, effort simplement daté et n'ayant abouti qu'à des idéologies illusoires ou mensongères dont seuls le kantisme et le marxisme sauraient effectuer la critique. La conscience moderne étant, croit-elle, avertie qu'il n'existe ni être en soi ni totalité, mais seulement la contingence singulière de l'individu ou la nécessité de l'histoire, on con?oit que le spinozisme puisse en fin de compte n'être regardé que comme l'un de ces systèmes ??mathématiques?? ou ??romantiques?? que le temps a emportés.

Indépendamment de ces considérations historicistes, l'examen de la cohérence même de la doctrine contribuerait, croit-on, à rejeter celle-ci hors du champ de la réflexion utilisable aujourd'hui. N'y a-t-il pas, en effet, une contradiction insurmontable entre l'établissement du système comme imbrication d'essences intemporelles et nécessaires, et la recherche de la sagesse comme mouvement et itinéra [...]

1? 2? 3? 4? 5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 19?pages

écrit par :

Classification

Autres références

?? SPINOZA BARUCH (1632-1677) ?? est également traité dans?:

ÉTHIQUE, Baruch Spinoza - Fiche de lecture

  • écrit par?
  • Francis WYBRANDS
  • ?? 797 mots
  • ?? 1 média

Rédigée entre 1661 et 1675, publiée de fa?on posthume et quasi anonymement, en 1677, l'année de la mort de son auteur, interdite avec le reste des écrits du philosophe en 1678, l'éthique (Ethica ordine geometrico demonstrata) est une des ?uvres majeures de la philosophie occi […] Lire la suite

TRAITÉ THÉOLOGICO-POLITIQUE, Baruch Spinoza - Fiche de lecture

  • écrit par?
  • Pierre-Fran?ois MOREAU
  • ?? 1?025 mots
  • ?? 1 média

Spinoza (1632-1677) commence sans doute la rédaction du Tractatus theologico-politicus (TTP) en 1665, à cause, écrit-il dans une lettre, des théologiens qui le traitent d'athée. Il entreprend donc de critiquer leurs préjugés et de défendre la liberté de philosopher. Il est condui […] Lire la suite

PANTHÉISME

  • écrit par?
  • Robert MISRAHI
  • ?? 7?630 mots

Dans le chapitre ??Spinoza?? ?: […] Ces idées semblent annoncer l'étape suivante du panthéisme, l'étape qui en est aussi le stade le plus haut et la plus haute expression?: la philosophie de Spinoza. Mais Bruno n'est pas Spinoza et celui-ci apportera à l'ontologie moniste et immanentiste un développement parfaitement original et décisif, une inspiration qui sera plus présente encore chez Schelling ou Hegel que ne pouvait l'être l'i […] Lire la suite

SUBSTANCE

  • écrit par?
  • Robert MISRAHI
  • ?? 5?343 mots

Dans le chapitre ??Spinoza?? ?: […] Ce fut, on le sait, le r?le de Spinoza de porter à son extrême conséquence ce mouvement de la pensée. Le philosophe de la substance est par excellence Spinoza, et tout se passe, dans l'histoire des doctrines de la substance, comme si l'on montait d'Aristote vers Spinoza pour ensuite redescendre (en régressant) de Spinoza, vers Leibniz puis Hegel. La définition spinoziste de la substance (comme ce […] Lire la suite

MÉTAPHYSIQUE

  • écrit par?
  • Ferdinand ALQUIé
  • ?? 9?360 mots
  • ?? 1 média

Dans le chapitre ??Les grands systèmes?? ?: […] On a souvent dit que la seconde moitié du xvii e ?siècle fut l'age d'or de la métaphysique. C'est vrai en un sens, car jamais on ne vit proposer tant d'explications de l'univers, ordonnées, cohérentes et profondes. Cette époque est celle des grands systèmes de Malebranche, de Leibniz, de Spinoza. Et, pourtant, cette apogée de la métaphysique est l'annonce de son prochain déclin. Selon Malebranche, […] Lire la suite

INFINI, mathématiques

  • écrit par?
  • Jean Toussaint DESANTI
  • ?? 10?364 mots

Dans le chapitre ??Spinoza?? ?: […] Or cet effort de réflexion se poursuit sur une corde raide. Une distorsion de plus en plus grande se manifeste entre la racine métaphysique du concept et les exigences de thématisation liées à l'usage du calcul infinitésimal, et plus généralement à l'usage d'opérations mathématiquement bien définies. Déjà Spinoza, dans une lettre à Louis Meyer (cf.? lettre xii ), avait pris soin de distinguer l'?? […] Lire la suite

IDÉALISME

  • écrit par?
  • Jean LARGEAULT
  • ?? 9?495 mots

Dans le chapitre ??Berkeley?? ?: […] Berkeley a construit le prototype de la métaphysique idéaliste, son épure la plus audacieuse et la plus simple. Il rejette l'existence d'un monde matériel (immatérialisme). Seul existe le monde sensible?; l'entendement, autant qu'il va au-delà de la perception, fabrique des artefacts et des schémas instrumentaux?: la connaissance se réduit à l'intuition et la déduction est un instrument. La sensa […] Lire la suite

NATUREL DROIT

  • écrit par?
  • Marie-Odile MéTRAL-STIKER
  • ?? 5?966 mots

Dans le chapitre ??L'opposition du droit naturel et de la loi naturelle?? ?: […] Le droit de nature et la loi de nature s'opposent exactement comme la liberté et l'obligation. Affirmation de l'individu dans sa singularité, le droit naturel correspond au pouvoir que possède chacun d'exercer sa force, sa puissance. Le désir dans sa pure spontanéité correspond au premier sens de la liberté, synonyme du droit de nature. La liberté est ainsi liberté du désir, en de?à de toute loi. […] Lire la suite

RÉALISME, philosophie

  • écrit par?
  • Jean LARGEAULT
  • ?? 6?966 mots

Dans le chapitre ??Les thèses métaphysiques du réalisme?? ?: […] Renouvier rejette une histoire de la philosophie écrite comme le récit d'une évolution dont les étapes sont les systèmes particuliers, absorbés dans une série que l'auteur cl?t en en proposant la somme (Hegel). La suite des systèmes est plut?t une succession de réponses à un petit nombre de questions qui ne se peuvent trancher que par l'affirmative ou la négative. Au lieu de se ranger selon un ord […] Lire la suite

INFINI, philosophie

  • écrit par?
  • Emmanuel LéVINAS
  • ?? 6?339 mots

Dans le chapitre ??Tout est infini?? ?: […] Selon le jeune Spinoza, la bonté divine implique le transfert total du divin dans la créature. L'infini de Dieu et l'infini du monde ne font plus qu'un dans le spinozisme pour ne se distinguer que comme natura naturans et natura naturata . ??Par Dieu, j'entends un être absolument infini, c'est-à-dire une substance consistant en une infinité d'attributs dont chacun exprime une essence éternelle e […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Robert?MISRAHI, ??SPINOZA BARUCH - (1632-1677)??, Encyclop?dia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2020. URL?: http://www.bonoaldea.com/encyclopedie/baruch-spinoza/

91大香伊在人线免费-大香蕉在线视频观看-大香伊蕉国产